Aînés : les crédits d'impôt offerts aux personnes de 60 ans ou plus

Vous avez 60 ans ou plus et vous travaillez? Vous avez 70 ans ou plus et vous habitez dans votre domicile ou une résidence pour aînés? Vous pourriez avoir droit à certains crédits d'impôt selon votre situation, par exemple le crédit d'impôt pour soutien aux aînés et le crédit d'impôt pour prolongation de carrière. On vous explique ici ce que vous devez savoir.

Solange, 71 ans, habite avec Roland, 73 ans, dans une résidence privée pour aînés

Solange a 71 ans. Elle habite avec son conjoint, Roland, âgé de 73 ans, dans une résidence privée pour aînés. Leur revenu familial s’élève à 35 000 $ pour l’année. Ils doivent consacrer une grande partie de ce revenu au paiement de leur loyer.

Cette année, Solange a acheté une marchette et des prothèses auditives. Elle s’est aussi inscrite à des cours de natation. Isabelle, la fille de Solange et de Roland, a entendu parler de crédits d’impôt concernant les activités pour les aînés. Elle se demande également si ses parents pourraient être admissibles au crédit d’impôt pour maintien à domicile des aînés.

Solange et Roland pourraient effectivement, s’ils respectent certains critères, demander le crédit d’impôt remboursable pour maintien à domicile des aînés, le crédit d’impôt remboursable pour soutien aux aînés ainsi que le crédit d’impôt pour solidarité. En ce qui concerne les cours de natation, Solange pourrait demander le crédit d’impôt remboursable pour activités des aînés. Elle pourrait aussi demander le crédit d’impôt remboursable pour frais engagés par un aîné pour maintenir son autonomie, relativement aux frais payés pour l’achat d’une marchette et de prothèses auditives.

Liste des déductions et des crédits offerts si vous êtes dans la même situation que Solange et Roland
Questions et réponses sur le cas de Solange
  • Solange se demande ce qu'est concrètement le crédit d'impôt pour soutien aux aînés. Quelles conditions doit-elle remplir pour en bénéficier?

    Le crédit d’impôt pour soutien aux aînés est une mesure qui vise à aider les aînés ayant des revenus modestes. Ce crédit peut être versé automatiquement, même s’il n’est pas demandé lors de la production de la « déclaration d’impôt » (habituellement appelée déclaration de revenus). De manière générale, Solange pourrait avoir droit au crédit d’impôt pour soutien aux aînés si, à la fin de l’année, elle réside au Québec, et si elle-même ou son conjoint est citoyen canadien ou a un statut de résidence reconnu. De plus, Solange ou son conjoint doit avoir 70 ans ou plus et produire une « déclaration d'impôt ».

  • Solange se demande à qui s'adresse le crédit d'impôt pour maintien à domicile des aînés.

    Le crédit d’impôt pour maintien à domicile des aînés permet aux aînés de 70 ans ou plus de bénéficier d’une aide fiscale pour certaines dépenses liées généralement à des services de maintien à domicile. Le crédit d’impôt est égal à 35 % des dépenses admissibles qui ont été payées dans l’année. Il est généralement réduit si le revenu familial dépasse un certain seuil. Le calcul du crédit d’impôt, les services admissibles et le montant du crédit accordé diffèrent selon l’endroit où la personne habite.

  • Qu'est-ce que Solange doit faire pour bénéficier du crédit d'impôt pour maintien à domicile des aînés?

    Pour bénéficier du crédit d’impôt pour maintien à domicile des aînés, Solange doit remplir l’annexe J de sa « déclaration d’impôt ». Elle pourrait aussi demander de recevoir les versements anticipés du crédit auquel elle estime avoir droit pour une année.

  • Solange a une amie de 70 ans qui habite toujours la maison dont elle est propriétaire. Est-ce que son amie pourrait aussi avoir droit au crédit d'impôt pour maintien à domicile des aînés?

    Oui. L’amie de Solange pourrait demander le crédit d'impôt pour maintien à domicile des aînés si, entre autres, elle a payé une somme pour obtenir un ou plusieurs services admissibles, dont voici quelques exemples :

    • des services d’entretien ménager, d’entretien de terrain et de déneigement;
    • des services d’aide à l’habillage et à l’hygiène, et certains services liés aux repas;
    • des services de soins infirmiers.
  • Solange se demande s'il y a des avantages fiscaux dont elle pourrait bénéficier à partir d'un certain âge.

    Oui. Certains avantages fiscaux sont offerts aux personnes qui ont atteint un certain âge à la fin de l’année.

    Ainsi, à partir de l’âge de 60 ans, si une personne gagne un revenu de travail admissible, elle peut bénéficier du crédit d’impôt pour prolongation de carrière.

    À partir de 65 ans, une personne pourrait bénéficier du montant accordé en raison de l’âge et de la déduction pour revenus de retraite transférés au conjoint ou, dans certains cas particuliers, de la subvention pour aînés relative à une hausse de taxes municipales.

    De plus, à partir de 70 ans, les crédits d’impôt remboursables suivants peuvent s’ajouter :

    • le crédit d’impôt pour maintien à domicile des aînés;
    • le crédit d’impôt pour frais engagés par un aîné pour maintenir son autonomie;
    • le crédit d’impôt pour soutien aux aînés;
    • le crédit d’impôt pour activités des aînés.

    Notez que la personne doit remplir certaines conditions pour avoir droit à ces avantages fiscaux.

    En savoir plus
Liste des outils à votre disposition si vous êtes dans la même situation que Solange

Danielle, employée salariée, aura 65 ans cette année

Danielle va avoir 65 ans cette année. Elle travaille comme cuisinière dans une boulangerie et a gagné un revenu de travail de 30 000 $ pour l’année. Elle reçoit aussi des prestations d’un régime privé de retraite. Son conjoint, Gaétan, a pour sa part des revenus modestes.

Danielle a reçu une lettre de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) l’informant qu’elle sera automatiquement inscrite au régime public d’assurance médicaments du Québec le jour de son 65e anniversaire. La lettre lui mentionne aussi qu’elle peut faire un choix d’assureur si elle a accès à un régime privé offrant une couverture de base pour les médicaments (c’est-à-dire une couverture au moins équivalente à celle offerte par la RAMQ). Danielle se demande donc ce qui est le mieux pour elle.

En s’informant auprès de son assureur privé, Danielle apprend que son régime d’assurance lui offre seulement une couverture complémentaire : autrement dit, son assureur ne peut pas la couvrir à titre de premier payeur pour les médicaments. Elle devra donc payer le montant de sa cotisation au régime d’assurance médicaments du Québec au moment de produire sa « déclaration d’impôt » (habituellement appelée déclaration de revenus).

Par ailleurs, Danielle pourra, sous certaines conditions, demander le crédit d’impôt pour prolongation de carrière, car elle a gagné un revenu de travail admissible qui dépasse 5 000 $, et elle pourra aussi bénéficier du montant accordé en raison de l’âge. De plus, elle aura la possibilité, toujours sous certaines conditions, de transférer à son conjoint jusqu’à 50 % de ses revenus de retraite admissibles.

Liste des déductions et des crédits offerts si vous êtes dans la même situation que Danielle
Questions et réponses sur le cas de Danielle
  • À 65 ans, si Danielle était toujours admissible à un régime privé offrant une couverture de base pour les médicaments, est-ce qu'elle pourrait choisir d'être assurée seulement dans le cadre de ce régime privé?

    Oui. Dès l'âge de 65 ans, Danielle sera inscrite automatiquement au régime public d'assurance médicaments. Toutefois, si elle est toujours admissible à un régime privé d'assurance qui lui offre une couverture de base pour ses médicaments, elle pourra décider de ne pas être inscrite au régime public d'assurance médicaments. Elle devra alors annuler son inscription au régime public.

  • Quelles conditions doit remplir Danielle pour avoir droit au crédit d'impôt pour prolongation de carrière? Pour avoir droit à ce crédit d'impôt, Danielle doit, à la fin de l'année, être âgée de 60 ans ou plus, résider au Québec et avoir un revenu de travail admissible qui dépasse 5 000 $. Ce crédit est calculé en fonction du revenu de travail admissible. Pour calculer le montant du crédit, Danielle doit remplir le formulaire Crédit d'impôt pour prolongation de carrière (TP-752.PC) et le joindre à sa « déclaration d'impôt ».
  • Danielle se demande quels sont les revenus de travail admissibles au crédit d'impôt pour prolongation de carrière.

    De façon générale, le revenu de travail admissible comprend les revenus bruts d’emploi et les revenus nets d’entreprise. Pour les travailleurs âgés de 60 à 64 ans, le revenu de travail admissible servant au calcul du crédit d’impôt est limité à 10 000 $ (ils peuvent donc obtenir un crédit d’impôt maximal de 1 500 $). Pour les travailleurs âgés de 65 ans ou plus, le revenu de travail admissible servant au calcul du crédit d’impôt est limité à 11 000 $ (ils peuvent donc obtenir un crédit d’impôt maximal de 1 650 $). Le crédit d’impôt peut être réduit si le revenu de travail admissible dépasse un certain seuil.

  • Que doit faire Danielle pour pouvoir fractionner ses revenus de retraite?

    Étant donné que Danielle aura atteint 65 ans à la fin de l’année et qu’elle a un conjoint, elle et lui pourront choisir ensemble qu’une partie des revenus de retraite admissibles de Danielle soit incluse dans le calcul du revenu de Gaétan, et ce, peu importe l’âge de ce dernier. Pour faire ce choix, Danielle devra remplir l’annexe Q de sa « déclaration d'impôt ».

    En savoir plus